Saturday, November 08, 2008

L'Univers de Chesterton

Philippe Maxence


Pour découvrir Chesterton, le mieux est encore de le lire et de le relire. De se procurer ses livres, notamment ceux qui sont édités en français.

Mais on peut aussi désormais parcourir L'Univers de Chesterton, ou du moins l'approcher, à travers un "dictionnaire raisonné" qui vient de paraître aux éditions Via Romana.

À travers plus de 400 entrées, allant d'Abstraction à Wilde (Oscar), en passant par énormément d'autres choses, parfois très surprenantes, ce livre constitue un libre abécédaire d'un monde étoilé de bonheur, de bon sens, de paradoxe et d'excentricité.

Il y a des citations longues et d'autres très courtes, des extraits des ouvrages les plus connus de Chesterton et des extraits de livres moins répandus, sans même parler de quelques articles cités. Il y a même quelques poèmes de Chesterton, histoire de ne pas oublier ce pan de son œuvre.

Désormais disponible, n'hésitez pas à demander cet ouvrage qui constitue un beau cadeau de Noël. Vous pouvez le réclamer à votre libraire s'il ne l'a pas en rayon. L'éditeur est Via Romana (diffusion Salvator).

Vous pouvez aussi le commander directement auprès de l'éditeur, en utilisant son site. Il suffit simplement de cliquer .

J'aurais enfin le plaisir de signer ce livre le:

– 7 décembre, à l'occasion de la Fête du livre organisée par l'association Renaissance Catholique à Villepreux (78), de 12 h à 18 h.
– 20 décembre, de 15h à 18h, à la Librairie France-Livres (6 rue du Petit Pont, 75005).

Je reste, bien sûr, à la disposition de ceux qui le souhaitent pour une conférence et/ou une vente-signature de cet ouvrage dont le plus grand mérite – paradoxe oblige – est d'être finalement entièrement l'œuvre de G.K. Chesterton lui-même.

Contrairement à d'autres produits vendus beaucoup plus facilement, on peut abuser de la « consommation » de Chesterton. Nous vous en proposons 300 pages qui éclaireront vos journées ou éveilleront votre attention, surprendront votre intelligence et vous procureront certainement beaucoup de joie.

La première recension de L'Univers de Chesterton est signée par l'abbé Guillaume de Tanoüarn, sur son Metablog (ICI). Plus rapide que son ombre, le livre à peine envoyé et à peine reçu, l'abbé de Tanoüarn est parvenu à trouver le temps de se promener dans ce livre pour l'apprécier et le recommander.

Non seulement sur son propre blog, mais également sur le Forum catholique (LÀ). Une belle réussite, un bel exploit de lecture que cette plongée dans l'univers chestertonien, traité à travers des thèmes divers et variés. Pour s'en faire une idée, comment ne pas donner un extrait des propos du Metablog:

"Je voudrais recommander vivement le dernier livre de Philippe Maxence. Le dynamique rédacteur en chef de L'Homme nouveau vient de commettre aux éditions Via romana un excellent dictionnaire raisonné de l'oeuvre du romancier essayiste et polémiste anglais GK Chesterton. Une excellente idée de cadeau de Noël (mais oui, il faut commencer à se prendre la tête pour y penser). Ce livre, L'Univers de Chesterton, est fait pour tous ceux qui n'ont pas le temps de suivre dans les méandres de sa pensée capricieuse et exigeante (pléonasme dirait-il sans doute) le fantasque créateur de ce héros de polar qui est un petit prêtre à la vue basse Father Brown. GK disent ses amis affectueusement. On peut aimer ce rythme d'écriture que rien jamais ne presse. On peut aimer cette lenteur savoureuse, qui permet de jouir de toutes les surprises que nous apporte l'existence, qui permet surtout de découvrir les surprises là où elles sont vraiment, qui permet de suivre l'auteur dans ses enthousiasmes autant que dans sa dénonciation catégorique de toutes les fausses surprises et de toutes les daubes de l'existence. Il faut du temps pour aller avec lui, de façon quasi platonicienne, du réel au réellement réel. Il faut du temps pour traverser les apparences sans jamais s'emporter jusqu'à les nier. Il faut une véritable ascèse pour leur faire dire non pas ce que l'on veut qu'elles disent, mais simplement ce qu'elles disent. Chesterton est là dessus de la famille de saint François d'Assise, plus encore, quoi qu'il en dise lui même que de la famille des thomistes. Son thomisme (très gilsonien, très franciscain et assez peu dominicain) n'est pas une science mais une attitude. Vous voulez des preuves dans l'oeuvre de GK ? Consultons ce livre si bien fait (et si agréablement édité)ouvrons L'univers de GK Chesterton." La suite est sur MetaBlog (LÀ).

C'est l'occasion de rappeler qu'à l'initiative de l'abbé de Tanoüarn, je prononcerai une conférence sur G.K. Chesterton au Centre Saint-Paul le mardi 18 novembre à 20 heures. Les renseignements sont ICI.

Un nommé Chesterton

Interview with Thomas Storck

On Cooperative Ownership

John Médaille Interview in Romania

  © Blogger templates Newspaper III by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP